Dans la convention tripartite entre la Métropole, la ville et le CAPS, on peut lire : « L’instance locale de pilotage de la prévention spécialisée … est chargée de décliner les orientations métropolitaines … en orientations locales, définies à partir d’un diagnostic partagé établi en comité technique et répondant ainsi aux enjeux du territoire. »

Questions posées :

Quel a été le diagnostic du comité technique sur les années écoulées ?

Quelles orientations avaient été prises sur Sotteville ?

Qu’est-ce qui a été réalisé ?

Quel investissement pour la commune ?

Réponses :

Un bilan annuel a été effectué entre la ville et le CAPS. Ce diagnostic permet de poursuivre des objectifs déjà en place, comme l'insertion, les ateliers pédagogiques individualisés, le travail de rue partout dans la ville surtout dans les quartiers où les problématiques sont plus importants, etc.

La commune a investi dans les violences conjugales, et en faveur de la jeunesse.

Une réflexion avec la Métropole sur le thème des risques liés aux espaces numériques.

SAGV a évidemment voté POUR cette convention, après consultation d'un membre du CAPS.