La direction SNCF a annoncé vouloir supprimer la Plateforme Fret Normandie et rattacher le Fret de Sotteville-lès-Rouen à l'Ile de France. Ainsi Sotteville, site historique du fret ferroviaire, deviendrait une petite annexe de l'Ile de France.

Ce sont des dizaines de postes qui seraient encore supprimés sur Sotteville : des postes de production (agents d'exécution sédentaires et agents de conduite) ainsi que des maîtrises et des cadres.

De multiples réorganisations ont déjà affaibli l'activité ferroviaire fret de Sotteville mais les combats locaux ont permis de maintenir une unité de Fret SNCF, dénommée Plateforme Fret Normandie, dont le siège est Sotteville, avec un effectif d'une petite centaine de cheminot(e)s. Nous refusons que les emplois de cheminot(e)s soient sacrifiés une fois de plus à cause d'un abandon du fret ferroviaire par la direction SNCF et les pouvoirs publics.

Nous appelons à une réelle prise de conscience politique et une volonté de relance du Fret Ferroviaire Public pour stopper la lente agonie programmée du fret ferroviaire. Malgré les "beaux" discours et autres conférences sur l'environnement, aucune mesure significative n'a été prise depuis l'abandon de l'écotaxe. Pourtant les enjeux écologiques et de santé sont cruciaux.

L'avenir du site Fret SNCF de Sotteville se joue dans la période. Ce site peut à nouveau jouer un rôle économique important pour les entreprises et pour les Grands Ports Maritimes du Havre et de Rouen, ce dernier étant le 1er port européen d'exportation de céréales.

Lien de la pétition:

https://www.change.org/p/minist%C3%A8re-de-la-transition-%C3%A9cologique-et-solidaire-nicolas-hulot-et-elisabeth-borne-oui-au-d%C3%A9veloppement-du-fret-ferroviaire-public-sur-sotteville-l%C3%A8s-rouen?recruiter=310613925&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_for_starters_page&utm_content=nafta_share_post_title_fr-fr_1%3AFB_share_copy_1