La municipalité mène une enquête sur les futures Maisons citoyennes (à travers un questionnaire en mairie, du porte-à-porte…).

Dommage qu'elle ne demande pas aux habitants leur avis sur la mise en place de CONSEILS DE QUARTIER.

Car de tels conseils, qui pourraient se réunir dans les Maisons citoyennes, permettraient de réunir les habitants et de faire connaître leurs problèmes, leurs demandes et leurs idées. Les élus pourraient ainsi entendre les questions de la population et y répondre, et cela permettrait aux habitants de se rencontrer.

Pourquoi avoir peur de tels conseils, qui existent dans d'autres communes ?