Marine Le Pen, qui a succédé à son père à la tête du FN, vient "faire son marché" le 4 mai à Sotteville-les-Rouen.

Fille de millionnaire, que vient-elle faire sur la rive gauche ?

Soutenir les deux élus FN de Sotteville, muets comme des carpes au Conseil municipal ?

S'excuser auprès de ceux qui se sont fait enrôler malgré eux sur la liste FN à Grand-Quevilly ?

Nous expliquer pourquoi les maires FN expulsent la Ligue des Droits de l'Homme de ses locaux, ou veulent priver de subventions la FCPE et la CGT ?

Non, elle vient présenter sa candidature aux européennes.

Depuis des années, ce parti répand la haine, la division et le chacun pour soi.

Il cherche à diviser les classes populaires selon l'origine, la nationalité ou la religion des uns et des autres.

La représentante de la famille Le Pen n'a donc rien à faire à Sotteville, commune populaire qui s'est toujours mobilisée pour la fraternité, la solidarité et la justice sociale.

Qu'elle retourne à Saint-Cloud, dans la villa de luxe de son papa.

Communiqué de "Sotteville À Gauche Vraiment"
Le 4 mai 2014