Le jeudi 1er octobre, partout en France, les militants du PS étaient appelés à voter sur des propositions faites par la direction de leur parti.

Une de ces propositions concernait le cumul des mandats, la direction du PS souhaitant limiter les nombreux cumuls constatés parmi ses élus.

Dans L'Hebdo des socialistes, revue des adhérents du PS (Numéro 541, 16 septembre 2009), la question est introduite par une court texte qui souligne très justement que "la limitation du cumul des mandats est une condition du bon exercice de chacun". Autrement dit, ceux qui cumulent les mandats ne peuvent pas les exercer tous de façon satisfaisante. Le PS propose donc d'interdire de cumuler un mandat de parlementaire (député ou sénateur) avec celui de président ou de vice-président d'un exécutif local (mairie, agglomération, conseil général ou régional).

Qu'en pense monsieur Bourguignon ? Maire, député, vice-président de la communauté d'agglomération de Rouen... et président ou vice-président d'une multitude d'associations et de comités en tous genres, il est en effet très concerné par ce problème.

Terminons en signalant que cette proposition sur le non-cumul a été adoptée par plus de 70% des votants. En grand démocrate qu'il est, respectueux du vote de ses camarades et de la loi de la majorité dans son parti, notre multi-élu Pierre Bourguignon va donc certainement renoncer à quelques uns de ses chers mandats, non ?
Nous avons hâte de voir ça !

Lire la suite